Votez pour

Jalil Benabbés-Taarji
&
Aziz Cherif Alami
Election CNT 2021

Constat actuel

Les effets dévastateurs de la pandémie COVID-19 sur tous les maillons de la chaîne de valeur touristique (hébergements, agences de voyage, transports touristiques, guides, locations de voitures, restauration, animation, artisanat, infrastructures culturelles, …) exigent une CNT engagée, déterminée et significativement renforcée, pour proposer et peser sur les décisions stratégiques qui conditionneront l’avenir de toutes les professions du Tourisme, et en premier lieu, les programmes de sortie de crise et de relance.

Notre Vision


Notre Vision

Portée par 2 chefs d'entreprises marocaines et leaders dans leurs métiers, bâti sur la complémentarité de des profils, bigénérationnel par choix, est principalement motivée par l’ambition de reconstruire une structure professionnelle plus représentative, forte et crédible, qui dispose des moyens humains et financiers nécessaires pour participer activement et efficacement au pilotage du secteur et ce en étroite collaboration avec les pouvoirs publics, à l’échelle nationale mais aussi régionale et locale.

La CNT de tous les métiers et de tous les territoires

En bref

Une gouvernance forte

Nous œuvrerons a bâtir un dialogue constructif au plus prés des réalités du terrain et en bonne intelligence avec les autorités.

Package de sortie de crise

- Soutien financier immédiat aux entreprises
- Garantir et accélérer une mobilité sûre
- Promotion du Maroc comme une destination sûre du point de vue sanitaire
- Plan triennal de relance du tourisme par segments d'activités

Le tourisme, un métier d'avenir

Le capital humain est la clé du développement touristique, nous devons aider à revaloriser les métiers du tourisme vecteur de mobilité social et de valeur ajoutée.
0

Organismes soutiennent notre candidature

Président

Jalil BENABBÉS-TAARJI

Diplômé d’HEC Paris, Jalil Benabbés-Taarji est administrateur et DG du groupe Tikida, l’un des plus importants groupes touristiques marocains… Past Président de la Fédération du Tourisme de la CGEM et présidence de l’ANIT, l’association des investisseurs touristiques.

vice-président

Aziz Cherif Alami

Administrateur du groupe INVESTOUR, premier groupe intégré touristique marocain et DG d'Atlas Voyages.

Notre programme

Afin d’accompagner l’industrie touristique marocaine, il nous faut tous ensemble au sein de la CNT mettre en œuvre un plan de choc pour garantir l’avenir du secteur. Une industrie qui représente près de 500 mille d’emplois directs et près de 7% du PIB, il est primordial que son sauvetage et sa relance doivent être une priorité partagée par tous.
  •  La prorogation du mécanisme de l'Indemnité Forfaitaire de 2.000 dirhams (l’IF) et les mesures de soutien liées à celle-ci, jusqu'à 3 mois après la levée de l'état d'urgence sanitaire et, à tout le moins, jusqu’au 31 Décembre 2021. Nous sommes convaincus que ce délai est un minimum puisqu'il y a unanimité sur (i) l’intensité et (ii) la durée de la crise, ainsi que (iii) la lenteur de la reprise. C'est la même logique « d'aide à la reprise » qui a prévalu au deuxième semestre 2020. 
  • Le reprofilage des crédits pour l’ensemble des entreprises du secteur et report des leasings pour les transporteurs et loueurs idéalement jusqu’en Avril 2022.
  • La prorogation des reports de crédits et leasings pour tous les salariés du secteur - dûment déclarés à la CNSS - et ce jusqu'à la levée de l’état d’urgence sanitaire idéalement, et au 31 Décembre prochain au plus tôt. Actuellement, les salariés du secteur font face à une double peine : (i) la réduction de leurs revenus (ii) la poursuite des prélèvements bancaires pour les traites avec les agios et les frais d’impayés qui s’accumulent. Il est souhaitable et urgent qu’un accord puisse être trouvé entre le GPBM, l’APSF et Bank Al-Maghrib pour soulager ces salariés de cette pression additionnelle.
  • La conclusion urgente des travaux initiés dès le 12 Mars dernier avec le GPBM en vue d’un reprofilage volontariste et adéquat des crédits d’investissements pour les établissements hôteliers, et ce avec le concours de la CCG et de sa tutelle.
  • Prévoir un report du quota d’utilisation des devises de change par les agences de voyages en prenant comme base l’année 2019.

Avant tout avoir une CNT forte, unie, inclusive et transparente avec une gouvernance d’expert crédible en partenariat avec l'écosystème Public-Privé composé de l’ensemble de la chaîne de valeur touristique. 


  • La mobilisation et dynamisation de notre diplomatie aux côtés des autorités du Tourisme pour accélérer le passage du Maroc dans la liste « verte » de nos principaux pays émetteurs. UE, UK etc.

  • Garantir la mobilité vers et depuis le Maroc en adoptant un rétroplanning clair sur l’ouverture du client et la la levée totale des restrictions restantes et tel que la circulation inter-régionale des personnes. Promouvoir le Maroc comme destination sanitaire sûre 

  • La vaccination priorisée des salariés du secteur, à commencer par ceux déclarés à la CNSS, aussitôt que les stocks nationaux pourront être reconstitués. Il s’agirait de 2 fois 80.000 doses environ. En dehors de l’efficacité objective de la mesure, il y a un là, un effet de communication vis-à-vis des marchés internationaux qui positionnera le Maroc comme pays et destination à la pointe de la gestion du Covid-19.

  • Asseoir la relance des entreprises par un (i) programme de réductions des coûts avec une éventuelle exonération des charges sociales et un gel fiscal sur une durée de 3 ans. (ii) Démocratiser l'accès aux prêts garantis par l’Etat à l’ensemble des filières et des acteurs du tourisme. (iii) Intervenir grâce au “Fonds Mohammed VI pour l’investissement” au niveau des fonds propres ou quasi fonds propres des entreprises touristiques pour faciliter les investissements nécessaires à la mutation indispensable du secteur, tant du point de vue des équipements, de la digitalisation ou de la formation.

  • Revaloriser les métiers du tourisme qui sont stigmatisés avec cette crise en lançant une campagne de communication nationale “ le tourisme un métier d’avenir” pour mettre en avant les atouts du capital humain de notre secteur. 

  • Favoriser l'entrepreneuriat touristique en revoyant, en concertation, avec les établissements financiers les modalités de financement et de l'accès au capital des entreprises touristiques.

Ils parlent de nous

Contactez-nous : electioncnt2021@gmail.com